Le trésorier : une fonction stratégique au service du projet associatif

Le suivi financier et la tenue de comptes sont indispensables au développement du projet associatif. Face à cet impératif, le trésorier a un rôle de garant de la gestion financière. Notons toutefois que le législateur ne rend pas sa présence obligatoire, bien que ses fonctions soient primordiales.

Focus sur les missions du trésorier d’association

Un bénévole disponible, impliqué et de confiance : telles sont les qualités pour être un bon trésorier.

Aucun texte ne liste exhaustivement les missions de celui-ci. Dans la pratique, elles dépendent à la fois de la taille de l’association et des attributions qui lui sont confiées par le Bureau, le Conseil d’Administration ou encore l’Assemblée Générale. Leur inscription dans les statuts ou le règlement intérieur est fortement recommandée.

Alors, sur le terrain, de quoi se compose son quotidien ?

Gestion financière

  • Gestion et suivi de la trésorerie
  • Établissement du budget prévisionnel
  • Règlement des dépenses (pouvoir de signature) : fournisseurs, salaires, frais des bénévoles…
  • Recherche de fonds (État, collectivités territoriales, organismes privés…)
  • Gestion des remises de chèques et d’espèces
  • Relances des impayés

Gestion comptable

  • Tenue de la comptabilité
  • Réalisation des rapprochements bancaires de façon régulière
  • Collaboration avec l’expert-comptable et, le cas échéant, le commissaire aux comptes

Communication

  • Échanges quotidiens avec les membres de l’association (Direction, bénévoles, salariés, tiers…)
  • Maintien d’un climat sain et de confiance vis-à-vis des partenaires et prestataires
  • Négociation des tarifs avec les prestataires
  • Impératifs de rendre compte de sa gestion : rapports financiers, arrêtés comptables…

Suivi administratif

  • Classement et archivage des pièces comptables
  • Gestion des contrats et suivi des engagements en cours
  • Participation à l’élaboration des dossiers de demande de subventions.

En étroite collaboration avec le Président et le Conseil d’Administration, il est le copilote du projet associatif.

Preuve en est la recherche de fonds à mener par l’association : le trésorier est un maillon essentiel de cette démarche. D’une part en amont, lors de la constitution du dossier de demande de subvention. D’autre part en aval, dans les impératifs de rendus réguliers aux financeurs pour contrôle de l’utilisation des fonds alloués.

Vous l’avez compris, la présence et l’implication d’un trésorier contribuent à pérenniser l’association. Ses missions nécessitent des connaissances et des compétences diverses et variées. Aussi passionnantes et enrichissantes soient-elles, elles s’accompagnent de responsabilités. En tant que membre de la Direction de l’association, le trésorier est responsable des dommages qu’il pourrait causer par sa faute ou sa négligence, entraînant un préjudice pour l’association.

Dans ses missions, le trésorier trouvera un allié majeur en la personne de l’expert-comptable de l’association : juridique, social, fiscal, comptable, financier… Il est un conseil compétent permettant de sécuriser les actes de gestion du quotidien et d’accompagner sur bien des aspects l’association et son trésorier.

 

Benoît Pouillaude

Expert-comptable

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email